ERC 2014 Starting Grant

Logo ERC

ERC 2014 Starting Grant : Pour la France, un premier cru H2020 à l’image du FP7

Le 15 décembre 2014, la Commission Européenne publiait les résultats de l’appel à propositions ERC 2014 Starting Grant.

L’ERC (European Research Council), créé en 2007, fait maintenant parti du premier pilier (Excellent Science) de Horizon 2020. Le budget total alloué à l’ERC pour la période allant de 2014-2020 est de € 13.1 milliard soit 17 % du budget total de Horizon 2020, ce qui le place au même niveau que LEIT (Leadership in Enabling and Industrial Technologies) et en fait donc un outil de choix.

Les ERC Starting Grants ont pour mission d’accompagner des responsables de recherche dans l’étape de leur carrière où elles/ils débutent leur propre programme indépendant de recherche.

L’appel ERC-2014-STG, doté d’un budget de 485 millions d’euros, adressait trois grands domaines de recherche :

  • Sciences physiques et ingénierie
  • Sciences de la vie
  • Sciences humaines et sociales.

Sur les 3273 candidatures reçues, 328 ont été sélectionnées. La France avec 43 propositions retenues se situe au troisième rang derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Le taux de réussite français est de 16,8 % soit au-dessus de la moyenne (10 %). Ce bon taux de réussite ne compensant pas le manque relatif de dépôt de propositions, le taux de retour (propositions françaises retenues sur total des propositions retenues) s’établit à 13 %, un taux comparable au taux de retour des ERC françaises dans FP7. La France n’a donc pas bénéficié de l’absence de la Suisse dont les résultats aux appels ERC FP7 surclassaient tous les autres (23 % de taux de réussite et plus de 7 % de taux de retour). Un accord ayant été trouvé entre la Commission et la Confédération helvétique, les chercheurs suisses sont de nouveau éligibles aux appels ERC, ce qui ne devrait qu’accentuer la compétition.

Où sont les entreprises ?

Les 43 lauréats français sont rattachés à 16 institutions : 18 lauréats au CNRS (les informations de la Commission ne permettent pas de distinguer les unités mixtes), 5 à l’Inserm, 3 à l’Université Pierre et Marie Curie, 3 à l’INRIA, 2 au CEA et 2 au Collège de France ; les dix autres institutions hébergeant chacune un lauréat.

La consultation de la liste des résultats fait ressortir le fait que tous les lauréats effectuent leur recherche au sein d’une université ou d’un organisme de recherche, à l’exclusion de toute entreprise. Une analyse plus poussée serait nécessaire pour évaluer les relations entre les lauréats des ERC, qui portent les germes des innovations futures, et les entreprises, à même de transformer ces innovations en succès commerciaux et en emplois.

Waferprod félicite les lauréats et leur souhaite tout le succès possible.

Waferprod
Waferprod
Waferprod est une société spécialisée dans les activités de communication et de dissémination de projets de recherche collaboratifs. N’hésitez pas à nous contacter à cette adresse : contact@waferprod.eu

Les commentaires sont fermés